Un projet de métro ultra-rapide autour de Denver

Une société basée à Los Angeles en Californie, la société Arrivo, développe actuellement un projet de métro à grande vitesse inspiré du projet Hyperloop d'Elon Musk.

Pour rappel, le projet Hyperloop a été lancé en 2013 et consiste à faire se déplacer des capsules dans un double tube sous basse pression, afin de limiter les frottements dus à l'air. Ces capsules flotteraient par lévitation magnétique, ce qui réduirait encore les frottements, et seraient propulsées grâce à un champ magnétique généré par des moteurs à induction situés à l'intérieur du tube. Cela permettrait, selon Elon Musk, d'envisager des déplacements d'une ville à une autre à près de 1200 km/h sur des centaines de kilomètres.

Le projet de la société Arrivo est plus modeste et sans doute plus réaliste. Il a le soutien de l'Etat du Colorado et pourrait se concrétiser assez rapidement. Arrivo imagine des traîneaux en sustentation au-dessus de rails magnétiques et transportant des voitures, des palettes de marchandises ou des passagers dans des cabines aménagées, sur moins de 50 km et à une vitesse pouvant atteindre 260 km/h.

Si l'étude de faisabilité qui est en cours est concluante, avec un rapport coûts/bénéfices conforme aux attentes, la construction d’un premier segment de réseau rapide autour de Denver pourrait commencer dès 2019.

 page suivante : Une baisse de fréquentation du train en France en 2016